secteur de Chaumailloux


Drôle d'endroit que ce Vercors ! Enchassé au coeur de ses falaises, protégé par de sombres forêts, on le soupçonne inaccessible . Et pourtant de tout temps, ce territoire a servi de lieu d'échange, de lieu de vie et de cachette. J’aime ce paradoxe qui dit toute la richesse d'un paysage sauvage dans lequel l’homme a malgré tout sa place.

On en a retiré au fil des époques des silex taillés, des pierres de taille, du charbon , du bois. Des convois de mules ont empruntés les «Pas», ces sentiers parfois vertigineux qui sillonaient le plateaux et les falaises : Pas de l'Allier qui monte du Royans , Pas de Chabrinel qui voit passer chaque année des cohortes de moutons en transhumance venues du Diois.

Aujourd'hui, ce territoire à vocation touristique garde encore un aspect indompté, notamment dans la réserve des Hauts Plateaux , où l'on fait l'expérience d' une sensation d'immensité, d'isolement.

La beauté est partout: sous les sabots minuscules des bébés bouquetins qui se rient de la gravité, dans la course affolée d'un lièvre blanc, dans la somptueuse lumière qui innonde les sommets au lever du soleil et dans l'éclat rose de la neige ...









Copyright Les Revoux 2007